06 avril 2013 ~ 0 Commentaire

vaste cuve fermée par un couvercle burberry poncho

gros comme le poing, pour lequel elle eût donné tous les enfants de la terrex. et M. de Vaudreuil une boucle de cheveux pour laquelle il eût donné la moitié de sa fortune. Ces aveux avaient été faits par des voyants ou des voyantes. à la suite des opérations magnétiques du docteur Mesmer. Aussi pouvaiton venir choisir, dans la maison de l’illustre docteur, les secrets les plus propres à exercer cette faculté de divination surnaturellex. et Mme de La Motte comptait bien, en assistant à une séance. burberry sneakers
rencontrer ce phénix de ses curieuses recherches. et découvrir, par son moyen, la propriétaire de la boîte qui faisait pour le moment l’objet de ses plus ardentes préoccupations. Voilà pourquoi elle se rendait en si grande hâte dans la salle où les malades se réunissaient. Cette salle. nous en demandons pardon à nos lecteurs. va demander une description toute particulière. Nous l’aborderons franchement. veste burberry homme pas cher L’appartement se divisait en deux salles principales. Lorsqu’on avait traversé les antichambres et exhibé les passeports nécessaires aux huissiers de service. on était admis dans un salon dont les fenêtres. hermétiquement fermées. interceptaient le jour et l’air dans le jour, le bruit et l’air pendant la nuit. Au milieu du salon, sous un lustre dont les bougies ne donnaient qu’une clarté affaiblie et presque mourante. on remarquait une vaste cuve fermée par un couvercle. burberry poncho
Cette cuve n’avait rien d’élégant dans la forme. Elle n’était pas ornéex. nulle draperie ne dissimulait la nudité de ses flancs de métal. C’était cette cuve que l’on appelait le baquet de Mesmer. Quelle vertu renfermait ce baquet Rien de plus simple à expliquer. Il était presque entièrement rempli d’eau chargée de principes sulfureux, laquelle eau concentrait ses miasmes sous le couvercle pour en saturer à leur tour les bouteilles rangées méthodiquement au fond du baquet dans des positions inverses. Il y avait ainsi croisement des courants mystérieux à l’influence desquels Chapitre XVII Le baquet 204 209 Le Collier de la Reine.

Laisser un commentaire

Vous devez être Identifiez-vous poster un commentaire.

Souslecieldeparisetdailleurs |
Deborah meets Guimet |
Maillotfoot20131 |
Unblog.fr | Créer un blog | Annuaire | Signaler un abus | Jeanpierrebaro
| Trois générations d'ar...
| Lamoketterie